Crédit photo : YOAN ZORZUTTI Lac de Souba, Haut-Ogooué

Les orchidées du Gabon

Orchidées du Gabon
Orchidées du Gabon

Les orchidées sont l’une des plus vastes familles de plantes à fleurs. Elle compte un nombre d’espèces estimé entre 20 000 et 30 000, dont la majorité sont présentes dans les régions tropicales et équatoriales du monde. En Afrique, entre 2 000 et 3 000 espèces sont recensées. La plupart des orchidées ont un mode de vie épiphyte, plantes vivant sur les arbres sans en être parasite. D’autres par contre, vivent sur le sol et sont appelées orchidées terrestres.

Le nombre d’orchidées présentes au Gabon est estimé à 400 espèces. La région la mieux connue est celle des Monts de Cristal, au nord de Libreville, car des inventaires y ont été réalisés dans le cadre du Projet d’Évaluation des Aires protégées du Gabon. Ces inventaires ont permis entre autre d’identifier plusieurs espèces nouvelles pour la science, dont certaines ne vivent qu’au Gabon.

Bien que les orchidées gabonaises sont généralement de taille modeste, il existe une trentaine de grandes espèces qui présentent un intérêt ornemental. Parmi celles-ci, on peut citer Ansellia africana, surnommée l’orchidée panthère en raison de ses fleurs de taille remarquable et de couleur jaune maculée de brun. Considérée par les collectionneurs comme la reine des orchidées africaines, elle possède une aire de distribution s’étendant de l’Afrique de l’ouest à l’Afrique du sud. Cette grande orchidée épiphyte est sans conteste l’orchidée africaine la plus populaire en occident et est connue pour son utilisation dans la pharmacopée villageoise. Au Gabon, il arrive parfois qu’on la retrouve dans un village, perchée sur un poteau aux abords d’une construction traditionnelle à vocation culturelle et initiatique. Ailleurs en Afrique, ses pseudobulbes, qui constituent un symbole phallique évident, sont utilisés comme aphrodisiaque.

Différents types d’Orchidées
Différents types d’Orchidées

On rencontre aussi fréquemment à Libreville une grande orchidée rose, Eulophia oedoplectron, la reine des marais et des savanes côtières inondables. Cette belle plante, très ornementale, atteindra plus de deux mètres de hauteur. Sa hampe florale peut produire jusqu’à 35 fleurs assez spectaculaires, d’un rose soutenu. En période de floraison, il n’est d’ailleurs pas rare de la voir, vendue en bouquet, devant le supermarché Mbolo. Cette orchidée terrestre est favorisée par l’activité humaine. C’est ainsi que l’on pourra facilement l’observer le long de la voie du transgabonais et dans les zones exploitées de la forêt de la Mondah.

Source: HYPERLINK «http://www.geocities.com/tstevart2/ElfOrcGabon3.pdf» Biteau J. P., Stévart
T. & Abernethy K., (2001). Orchidées du Gabon. Elf gabon, Libreville, 26 p.